Plante de jardin du mois Février 2019 : Surprises printanières

Le printemps peut hésiter à se manifester, les surprises printanières telles que le noisetier, la primevère sans tige, l’aubriète et l’arabette accéléreront son arrivée.

Floraison précoce et deuxième floraison
Pour ceux qui ne peuvent pas attendre que le jardin reprenne vie tout seul, les surprises printanières telles que le noisetier (Corylus avellana « Contorta »), l’arabette (Arabis), la primevère sans tige (Primula) et l’aubriète (Aubrieta) sont la solution idéale. Non seulement leur floraison est précoce, mais les deux derniers refleurissent plus tard dans l’année. Un noisetier plante un beau décor vert qui perd ses couleurs en automne pour montrer ensuite en hiver de belles tiges tortueuses. Ces plantes de jardin ne surprennent ainsi pas seulement au printemps, mais aussi tout le reste de l’année.

Présentation des surprises printanières
Vous connaissez probablement le noisetier comme arbre de Pâques, mais il est également très apprécié en tant que plante complète. Les tiges nues et tortueuses attirent tous les regards lorsque le reste du jardin est encore désert. Il fleurit de façon assez spectaculaire sur ses tiges nues, produisant des guirlandes de petites fleurs jaunes. Après la floraison, la plante se pare de feuilles vert pâle ondulées et, avec un peu de chance, de délicieuses noisettes.

L’aubriète est, en tant que plante vivace, un robuste tapis végétal qui convient également très bien pour les jardinières. Elle existe en bleu, mais aussi en violet, lilas, mauve et blanc. Ces plantes aiment les emplacements secs et chauds, de préférence dans les rocailles, le long des murs et entre les dalles. L’aubriète reste basse et pousse dans la largeur.

La Primevère sans tige est une des premières plantes qui fleurit dans le jardin et met très vite de joyeuses couleurs allant du blanc au rose vif, au rouge et au violet (parfois aussi deux couleurs à la fois). Son cœur jaune attire les insectes, qui animent à leur tour le jardin. Elle s’accommode de toutes sortes d’hébergement : en bacs, en pleine terre ou dans des rocailles.

L’arabette pend volontiers sur un muret, se niche dans les rocailles, et constitue, une fois sa croissance bien lancée, un épais tapis végétal couvert d’innombrables fleurs violettes et roses. Des fleurs qui attirent les bourdons, abeilles et autres insectes  –  le meilleur moyen de mettre de la vie dans le jardin de façon naturelle.

Toutes des surprises printanières :
• Entendre le premier merle chanter, en quête d’amour.
• Se réveiller et constater qu’il fait déjà un peu jour.
• Voir quotidiennement s’éveiller la nature en tiges vertes et nouvelles pousses.
• Non, vous ne rêvez pas, les premiers papillons commencent à danser.
• Les bambins pédalent fièrement sur leur petit vélo derrière leur maman.

Floraison précoce
Toutes les surprises printanières fleurissent tôt et proviennent du continent européen. L’arabette est originaire du Caucase, la primevère sans tige fleurit dans les Alpes, l’aubriète pousse surtout dans les montagnes du sud de l’Europe, entre les rochers et les cailloux, et le noisetier est proche de nous depuis des siècles. Non seulement en raison des noisettes, mais aussi parce que la plante aurait toutes sortes de pouvoirs spirituels et protecteurs.

La sagesse du noisetier
Dans la symbolique des plantes, l’arabette représente la nonchalance, prospérant sans aucun problème dans les endroits les plus difficiles. La floraison très précoce de la primevère sans tige en a fait le symbole de la vie nouvelle et de l’espoir et l’aubriète symbolise la sobriété, n’ayant besoin d’aucune aide. Parmi les surprises printanières, c’est au noisetier qu’est associé le plus grand nombre d’histoires populaires. Baguette de sourcier, baguette magique, tiges sur le toit pour protéger la maison contre les sorcières et autres mauvais esprits – le noisetier est indispensable. À l’époque médiévale, c’était un des trois arbres sacrés qu’il était interdit d’abattre. Le pommier était épargné pour sa beauté, le chêne pour sa force, et le noisetier pour la sagesse qui lui était attribuée.

C’est ainsi qu’ils fleuriront à l’approche du printemps
• 
Toutes les surprises printanières aiment le soleil, mais supportent aussi les endroits semi-ombragés.
• Les quatre ont besoin d’un terreau bien drainé, les plantes en jardinière ou bac ayant besoin de plus d’eau qu’en pleine terre.
• Donnez de l’espace aux plantes : l’arabette, la primevère sans tige et l’aubriète doivent pouvoir se développer à l’horizontale et le noisetier étendre ses branches tortueuses autour de lui.
• Le noisetier a besoin de plus d’engrais que les deux tapis végétaux.
• Recoupez largement l’arabette et l’aubriète après la floraison et ne retirez que les parties mortes du noisetier et de la primevère sans tige. Trop le tailler coûte souvent au noisetier ses tire-bouchons.

Arbre du printemps !
Rien ne vous empêche de décorer le noisetier tortueux dans votre jardin avec des œufs, des cloches de Pâques et autres décorations printanières. Cela met de la joie dans le jardin et ne gêne pas la plante. Il se pare d’ailleurs lui-même de guirlandes de fleurs jaunes, pour ceux qui préfèrent laisser faire la nature. L’arabette et la primevère sans tige, avec des fleurs de couleur vive, sont des plantes parfaites pour égayer les endroits un peu tristes. L’aubriète se dispose « on the rocks » et donne le plus beau résultat en combinaison avec des pierres gris-blanc. Dans des bacs, la poterie classique, de préférence un peu grise et décolorée, est le meilleur moyen de créer un lien avec l’endroit d’où vient la plante : les régions montagneuses.

 

Plante de jardin du mois
Les surprises printanières sont les plantes de jardin du mois de février 2019. « La Plante de jardin du mois » est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs. Chaque mois, l’Office Hollandais des Fleurs, en coopération avec des représentants du secteur de l’horticulture ornementale, sélectionne une ou plusieurs plantes populaires auprès du grand public, ou au contraire pas (encore) très connues, mais qui ont le potentiel de bien pousser dans le jardin, sur la terrasse et le balcon. Parce que les plantes sont source de bonheur.

Pour plus de renseignements
Facebook : maplantemonbonheur

Instagram : maplantemonbonheur